Sophro Tout Terrain n°1 : « Déguster une glace »

C’est l’été ! Cultivez votre fibre écolo en consommant des produits de saisons : des glaces ! (hahaha)

Savourez la relation avec le(la) marchand(e) : cette rencontre est d’autant plus rafraîchissante que les échanges sont chaleureux. Un sourire et un mot aimable malgré la longue file d’attente vous permettent de renouer avec vos compétences relationnelles.

Choisissez le goût : qui du désir (le choix des tripes) ou de la volonté (le choix du cerveau) remporte le match ? Réincarnez le philosophe Husserl dans ce duel classique de la dialectique noèse/noème estivale… (Pas la peine de vous faire fondre le cerveau tout de suite : je ferais une note à ce sujet après la rentrée.)

Dégustez votre glace avec tous vos sens : forme et couleurs, odeur, arômes, goût, température… Qu’apprenez-vous des textures selon que c’est la main, la bouche, les dents ou la langue qui vous transmet la sensation ? Appréciez vos capacités sensorielles et la diversité des canaux de perception.

Voyagez dans le temps et retrouvez les ingrédients originels de la glace : où a donc poussé cette fraise (ou son ersatz chimique) ? Remontez la généalogie de la gauffrette, redevenue épi de blé dans un champs doré… Et si Christophe Colomb n’avait pas découvert l’Amérique, auriez vous pu savourer ce délicat chocolat ? Et si M. Frigidaire n’avait pas existé , auriez-vous pu vous permettre ce luxe inouï de déguster un aliment glacé ? Savourez la chance de vivre au 21ème siècle…

Prolongez le plaisir et imaginez en quoi vous allez transformer cet aliment : partie de volley entre amis, marche solitaire, danse effrénée au Macumba ou stockage dans la cuisse gauche en attendant la randonnée de la semaine prochaine ?

Quelques secondes de RDV avec vous-même : que retenez-vous de cette dégustation « en conscience » ?

Alternatives possibles :

  • Vous êtes au régime ? préférez le sorbet à la crème glacée.
  • Vous êtes curieux ? tentez des goûts extraordinaires (je ne suis toujours pas remise de « Huîtres-Caviar » lors d’une visite à l’Ile de Ré, ni de « Terre de Vétiver », un parfum culinaire de Michèle GAY saupoudré sur une banale vanille).
  • Vous n’aimez pas les glaces ? savourez le/la marchand(e) de glaces.

Bonne prise de conscience et … prenez soin de vous !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s