Quel est le sens de votre vie ?

Mes adorés,

en 2017, j’ai décidé de me simplifier la vie : « aux questions compliquées, des réponses simples ».

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-developper-ses-projets-reussir-sa-vie-sens-de-la-vie-plonk-et-replonk

(c) Plonk & Replonk

.

C’est donc par là bas.

.

Comme on est lundi, je ne vais pas vous emmerder parler de positivisme existentialiste ascendant phénoménologie husserlienne, ni même de cogitations élaborées sauce Pascal (vu que j’ai arrêté le café -jusqu’à nouvelle rechute, je suis plutôt dans la #teamObispo que la #teamBlaise en ce moment) et encore moins palabrer tautologiquement sur tous les sens du mot sens (direction, signification, intelligence et sensorialité).

.

Je veux juste vous dire qu’à la fin, on meurt.

.

Histoire de gagner en pragmatisme, je vous propose de reformuler la question-titre de ce post en :

Quel sens je veux donner à ma vie?
Quelle vie est-ce que je veux créer pour moi ?

.

C’est bien gentil, en ce début de nouvelle année de rêver à vos bonnes résolutions, mais entre l’idée et la réalisation, il y a des trucs pénibles à faire comme : clarifier ses idées, décider lesquelles réaliser (ie : tuer ou reporter les autres), planifier, agir et ajuster (entre autres).

.

Ca tombe bien !

Pour vous éviter de pédaler dans la semoule souffrir inutilement dans les étapes amont, j’organise le samedi 28 janvier après-midi un atelier « Créez la vie que vous voulez en 2017 » pour vous permettre de :

  • clarifier ce que vous voulez vraiment dans la vie,
  • de libérer de l’espace et du temps de cerveau disponible pour réfléchir à tous les domaines de votre vie,
  • d’apprendre à surmonter les peurs et les obstacles qui remontent naturellement quand vous vous projetez en grand,
  • de créer votre propre vision-board pour vous guider et motiver à agir tout au long de l’année 2017,
  • de vous relier à un groupe de personnes positives qui ont la même recherche que vous,
  • de consacrer un après-midi à vous ressourcer, vous inspirer et vous regonfler à bloc (vous savez, le truc que vous dites que vous allez faire pour faire le point sur votre vie mais que vous ne faites jamais….)

.

Save the date !

.

Atelier « Créez la vie que vous voulez en 2017 »

samedi 28 janvier 2017
au 105 rue Caulaincourt – 75018 Paris
de 14h30 à 17h30

.

Venez comme vous êtes : tous les matériels et la pause de l’après-midi sont compris. Accueil des participants à partir de 14h pour un démarrage à 14h30.

.

Pour s’inscrire et réserver votre place, c’est ici ! ==> Inscription Atelier « Créez la vie que vous voulez en 2017 »
Dépêchez-vous si vous êtes intéressé(e), car pour faire un travail efficace ensemble, je limite volontairement l’atelier à seulement  6 participants.

.

J’espère de tout coeur vous y retrouver
(ça, je l’ai mis dans mon vision board à moi).

.

.
.

Vous avez des questions ?
N’hésitez pas à me contacter par mail contact@pilarlopez.com ou directement au 06 63 60 11 26.

Publicités

Je veux encore du YES !

title.
A la chandeleur, la tradition veut que l’on fasse sauter les crêpes avec un Louis d’or dans la main. Si la galette retombe correctement dans la poêle, c’est la promesse de recevoir autant d’écus qu’on parvient à compter d’étoiles dans le ciel ce soir-là.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-chandeleur-crêpes-yes-group-projet-reussir-ciel-etoiles.
Cette impression de richesse, je l’ai ressentie la semaine dernière, alors que nous clôturions le YES GROUP BUSINESS 2014 devant un verre -ok, l’envie de faire des bisous à tout le monde venait peut-être du Cosmo et du Mojito que j’avais avalés, mais le sentiment de gratitude infinie venait bien du feed-back de mes Yes Business Boyz !

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-chandeleur-crêpes-yes-group-projet-reussir-mojito.
C’est
qu’ils en ont fait du chemin : en surface et en profondeur. C’est le retour qui m’aura le plus touchée : « Tu ne t’occupes pas seulement de faire avancer le business, mais aussi de faire grandir les gens« . (Awwwwww)
.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-chandeleur-crêpes-yes-group-projet-reussir-grandir-business.
Mon royaume pour cette phrase ! Car je l’ai (re)découvert dernièrement à l’occasion d’une formation de développement personnel : je suis un booster d’action qui fait avancer les gens en même temps que leur projet.
.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-chandeleur-crêpes-yes-group-projet-reussir-grandir

Alors que mes beaux gaillards 2014 s’en vont vers d’autres aventures, je suis triste de les voir partir et très fière de les voir plus grands, plus droits, plus libres à la conquête de leur vie professionnelle.
.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-chandeleur-crêpes-yes-group-projet-reussir-chuis-tellement-heureuse-2.
Sous mes manières de tueur à gage kossovar, je suis une indécrottable mamma romantique.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-chandeleur-crêpes-yes-group-projet-reussir-grandir-business-nouveau-départ-fusée.
Allez, vivez et devenez, mes amours adorés.
BE HAPPY AND MAKE MONEYYYYYYY !

.

YES !

PS : Les inscriptions pour le prochain YES GROUP 2015 sont ouvertes.
Date de démarrage prévue le 20 mars 2015.
Il n’y aura que 6 places cette année. Bouge-toi si ça t’intéresse !
Financement par votre organisme de formation possible – tout ou partie.
Informations sur la page YES GROUP ou directement auprès de moi : 06 63 60 11 26.

De caramba à Eurêka (6/8) : une fois n’est pas coutume…

Mes zizi-gougous,

Vous avez été nombreux à venir sur le site pour savoir pourquoi vous n’aviez pas reçu -tout chaud, tout croustillant- votre épisode hebdomadaire du feuilleton de l’été 2014.
Peut-être même avez-vous pensé très fort « mais qu’est-ce qu’elle fout, Pilar, b***** de m****!?« .

Si c’est votre cas :

  1. merci, mes adorés ! Ca me touche beaucoup que vous veniez « volontairement » sur mon site.
    (Et si en plus vous dites des gros mots, j’affiche de ce pas un poster de vous dans ma chambre !)
    ;
  2. vous avez pris conscience à l’insu de votre plein gré que vous avez développé une habitude et votre cerveau a emprunté le côté obscur* de la force pour agir en vous épargnant la tâche ingrate de réfléchir.
    [* Je cite le grand maître  Yoda, in StarWars n°5 : « le côté obscur n’est pas meilleur, seulement plus facile« .
    NDLR : Pour les vieux croûtons pleins d’habitudes comme moi qui ne se feront jamais à la nouvelle numérotation des opus de Georges Lucas, c’est dans le Star Wars 2]
    ;

Vous l’avez compris, aujourd’hui, je vous propose de …

lister 30 habitudes / rituels /
trucs automatiques / actions systématiques
que vous faites sans même y penser.

Mais pourquoi vous nous demandez ça, Pilar ?
Parce que …

  • ….
  • ….
  • ….
  • ….
  • Une fois que vous avez lancé la machine à penser, ne l’arrêtez pas et notez toutes les prises de consciences qui ne manqueront pas de surgir….

 

Aujourd’hui, je ne propose aucune piste de réflexion, aucune photo dénudées avec mes légendes pilardesques. Aujourd’hui, je vous laisse vous démerder tous seuls. Comme des grands.

Je ne voudrais pas que vous preniez la sale habitude de ne pas penser.
Ou pire ! De penser comme moi.

La contrepartie, c’est que j’offre à la personne qui va laisser en commentaire les avantages les plus originaux de « prendre conscience de ses habitudes » une consultation d’1 heure avec moi (pas grave si n’êtes pas à Paris, on skypera !).

Je replonge dans la Baltique (oui, elle est chaude !) avec le coeur dégoulinant de fierté d’avoir les lecteurs les plus libres-penseurs et les plus esprits-critiques affutés de la blogosphère internationale.

Bonne fin de semaine, mes cerveaux fumants.

 

PS : résultat du concours le 15 septembre prochain.
Vous avez jusque là pour travailler du chapeau.
3, 2, 1. GO !

De caramba à Eurêka (5/8) : Aimez-vous les uns les autres, mais vous par dessus tous les autres..

Mes chéris-chéris,

 

Cette semaine, j’ai besoin de voir des gens rouler du cul et/ou des mécaniques dans la rue. (NDLR : oui, moi aussi j’ai des lubies)
;
Du coup, je vous propose l’exercice suivant :

 

Lister 15 choses que vous aimez de vous même
sur le plan physique.

 

"Si j'étais moi, je me draguerais !"

« Si j’étais moi, je me draguerais ! »

Mais pourquoi vous me demandez ça, Pilar ?

Parce que…

 

  • Oui, on a tous plein de défauts. Mais aussi plein de qualités.
    Prenez le temps de vous y arrêter et de les comptabiliser (vous avez le droit d’en trouver plus de 15… Abondance de biens, ne nuit pas).
    Imaginez que vous allez être Miss Août dans la page centrale de Playboy ou Mister August dans le calendrier des pompiers/rugbymen/hommes d’affaires. Comment allez vous mettre encore plus en valeurs vos atouts, coquinou/coquinette ?
    ;

    Les morues adorent ma coupe de cheveu. in "Der VissermannkenKalender 2013"

    « Les morues adorent ma coupe de cheveux »
    Mister  Février 2013 du « Der VissermannkenKalender »

    ;

     

  • Pourquoi ces caractéristiques vous sont agréables ?
    Est-ce qu’on vous a toujours complimenté sur ces traits (éducation)  ?
    Correspondent-ils à des canons de beauté (environnement culturel) ?
    Est-ce que vous avez hérité de traits d’un ancêtre adoré ou avez vous une ressemblance avec une star de ciné ?
    Improvisez-vous morpho-psychologue -uniquement en version positive : quelle BONNE image de vous-même en découle ?
    (NB : Si les mots « noblesse de caractère« , « intelligence débridée » et « bonté universelle » ne vous viennent pas spontanément à l’esprit, vous avez tout faux. Recommencez l’exercice !)
    ;

    "J'adore mes yeux. On dirait la Twingo 1."

    « J’adore mes yeux. Je ressemble à la Twingo 1. »

    ;

  • Voyez comment tous vos sens vous permettent d’en profiter ?
    La vue (vous êtes belle/beau à regarder), le toucher (vous êtes douce/doux à caresser), l’ouïe (vous êtes agréable à écouter), l’odorat (vous êtes délicieux/se à renifler), le goût (vous êtes à croquer)….
    N’oubliez pas les sensations intra-corporelles : peut-être est-ce purement merveilleux de sentir vos biceps se gonfler sous l’effort, sentir vos poumons se remplir et se vider, écouter votre corps battre quand vous vous vous bouchez les oreilles, sentir la transpiration traverser la peau, joie de faire pipi/caca (si, si, nous autres sophrologues avons un large éventail de critères de bonheur vital : du concréto-pragmatique au spiritualo-éthéré…)
    Aimez-vous de l’extérieur et aussi de l’intérieur.
    ;

    Quand je cours le 110 m perche, j'adore sentir le vent me chatouiller les ... oreilles. (c) Groland - Les vieux du stade

    « Quand je cours le 110 m perche, j’adore sentir le vent me chatouiller les … oreilles »
    (c) Groland – Les vieux du stade

    ;

  • Les goûts et les couleurs, ça s’apprend.
    Vous ne voyez pas (ou trop peu) ce qu’il y a d’attrayant/charmant/sexy/beau/joli/agréable/positif en vous ?
    Imaginez la plaidoirie que l’avocat de la défense de votre corps opposerait à l’accusation de votre cerveau. Obtenez de lui non seulement l’acquittement, mais aussi des dommages et intérêts pour vous maltraiter de la sorte et la standing ovation du jury.
    Le simple fait que vous soyez qui vous êtes est un accomplissement : devenez le critique d’art qui adoooooore le chef-d’oeuvre que vous êtes.
    Si vous avez réussi à aimer les endives cuites/la bière, vous devriez pouvoir aimer votre corps !
    De quels cours de rattrapage auriez-vous besoin ? Ventre tout mou doux, gros nez de travers visage expressif, jambes en poteau puissantes… ?

    "Wahou, trop belle !"

    « Wahou, trop belle ! »

    ;

  • La beauté est une illusion d’optique.
    Comment est votre posture (énergique) et votre port (de reine) ?
    Est-ce que vous vous habillez en fonction de votre taille ou de votre morphologie ?
    Indépendamment de la forme de votre corps, comment l’incarnez-vous ? Quelles parties de votre corps avez-vous désertées (vous ne voulez plus ni les voir ni les ressentir)  ou sur-investies (vous ne pensez qu’à elles quand vous marchez dans la rue) ?
    Photoshopez-vous gratuitement et naturellement : la prochaine fois que vous bougez, imaginez que vous êtes votre sex-symbol préféré (Daniel Craig, Gisèle Bündchen, Barack Obama, Angela Merkel, Gandhi, Bob l’éponge ou Dracula…) et incarnez à votre façon (n’imitez pas !)  l’énergie (pas le style, ni les paroles : l’énergie, j’ai dit !)  du personnage.
    Comment vous sentez-vous ? Que ressentez-vous ?
    ;

    pilar-lopez-coach-sophrologue-audrey-hepburn-incarner-energie-aimez-vous

    NDLR : Vite, je me laisse pousser les sourcils !

    pilar-lopez-coach-sophrologue-cary-grant-incarner-energie-aimez-vous

    NDLR : Vite, une douche froide !

    ;

  • Une fois que vous avez lancé la machine à penser, ne l’arrêtez pas et notez toutes les prises de consciences qui ne manqueront pas de surgir….

 

A vos marques !  Prêts ? Chantez !

Comme Nathalie Wood dans West Side Story !


;

Je vibre du bonheur fondant
d’avoir les lecteurs de blog
les plus burning hot et yummy-sexy
de la Terre.

;
;

A la semaine prochaine, mes canons-bombasses.

De « Caramba ! » à « Eurêka ! » : un feuilleton de l’été 2014 spécial « prises de conscience ».

Mes amours adorés,

ce n’est pas parce que j’ai délaissé la tenue de mon blog ces derniers mois, que j’allais vous priver du feuilleton de l’été 2014 et du plaisir sans cesse renouvelé pour moi de partager avec vous des exercices simples qui font « bouger sans avoir l’air d’y toucher ».

J’avais l’intention de vous proposer un été très chaud et slow suite à mon interview « Slow sex » dans le Psychologies Magazine du mois d’avril dernier, mais vous auriez pu vous imaginer que ne pense qu’à  l’amour et au business. (Pour lire l’article, cliquez sur l’image !)

Ce qui ne serait pas tellement loin de la vérité.

couverture Psychologies Magazine Avril 2014 feuilleton été 2014

Donc pour cette année, j’ai préféré vous laisser dans les mains indélicates expertes des supplément estivaux des magazines féminins pour savoir quelle graine de salope ou quel horrible coquin vous êtes. Promis, dès que j’ai un angle pas trop racolleur, ni indécent intelligent à vous proposer pour explorer votre sexualité, ce sera la fête du slip sur ce site.

 

J’ai plutôt envie de profiter de nos retrouvailles pour partager avec vous ce qui me passionne vraiment dans la vie : la prise de conscience. Vous savez, ce moment bizarre quand deux neurones se touchent et que les yeux de leur propriétaire s’éclairent d’un « shiny glow » qui vous indique que leur vie ne sera désormais plus jamais comme avant.

La prise de conscience et le Louxor : j’adoooooore !

Mon métier, en tant que coach et thérapeute, est de vous amener le plus rapidement possible de la prise de conscience « Caramba !«   à la prise de conscience « Eurêka !« , en passant par les étapes juste nécessaires et suffisantes entre les deux pour que vous atteignez vos objectifs, réussissiez vos projets et votre vie !

la route au trésor : une succession de prises de conscience et de passages à l'action

La route du changement : une succession de prises de conscience et de passages à l’action

 

Caramba et Eurêka, alpha et oméga de la prise de conscience

Pour moi, Caramba et Eurêka sont l’alpha et l’oméga de la prise de conscience en termes de changement :

  • « Caramba ! » : nous prenons conscience que nous avons un problème. On est englué dans une situation où l’on se sent souvent impuissant, démuni… Je vous invite personnellement à toujours vous réjouir d’une prise de conscience de type « Caramba ! » : c’est la 1ère étape vers la résolution du problème en question.
Illustration Speedy Gonzalez tout content d'avoir un problème.

(* si, si, Speedy G. a vraiment cet accent…)

 

  • « Eurêka ! » : nous prenons conscience que nous avons le pouvoir et les capacités pour le résoudre. On devient « acteur/créateur » de sa vie. Cette prise de conscience résulte d’un changement de perception de soi et permet d’agir sur le monde.
Le cocktail à superposition : une application innovante du principe d'Archimède.

Le cocktail à superpositions : une application innovante du principe d’Archimède.

 

Entre les deux, il y a une infinité de prises de conscience possibles.

Il y a une infinité de chemins et d’étapes entre un Caramba ! et un Eurêka !
En vrac dans la liste suivante non exhaustive, quelques exemples de prises de conscience…
(attention : les dénominations suivantes n’ont rien de standardisées et n’engagent que ma propre perception de mes prises de conscience)

  • la « holy shit ! » ou « aaaaaah ! tout s’explique », version modérée de la prise de conscience de type « Halleluyah !« 
  • la « whaaaaaat ?! » ou « je ne savais pas, mais maintenant je sais »
  • la « fuck me ! » ou « je croyais que j’avais compris, mais en fait, non » (version démotivante du « caramba » : on a pris conscience qu’on continuait à répéter un comportement toxique alors même qu’on a déjà dépensé une petite fortune chez son psy pour traiter ce point !)
  • la « putain, c’est génial ! » ou l’art de s’émerveiller…
  • la « bingo bingo bang bang » ou « je viens d’avoir une idée, vite je la note avant de l’oublier ! »
  • la « shibap waouh blop wizz  » : quand on s’émerveille de ses bonnes idées….
  • la … (Il y en a une infinité, vous dis-je !)
Newton Rubrique à Brac

La prise de conscience peut être combinatoire ET douloureuse.

 

Votre mission, si vous l’acceptez….

Voilà votre mission -si vous l’acceptez : cet été, cheminez chaque semaine avec l’exercice que je vous proposerai (le plus souvent des listes à faire, je vous expliquerai pourquoi) et avancez, au rythme de vos illuminations, petites et grandes, vers une nouvelle conscience de vous-même et du monde

prise de conscience ampoule  wizz Pilar LOPEZ Sophrologie feuilleton été 2014 prises de consciences

La prise de conscience est multiple, diverse et plurielle. J’espère vous en provoquer beaucoup. A vous de les expérimenter en conscience tout cet été –la prise de conscience de la prise de conscience n’est pas de la haute voltige, rassurez-vous !– et de profiter de tous les bénéfices qu’elles vont vous apporter en connaissance de vous-même et de passage à l’action pour réussir votre vie, maintenant et demain.

prise de conscience aurore aube ben ça alors Pilar LOPEZ Sophrologie feuilleton été 2014 prises de consciences

 

PS : KOUÂ ?! Vous avez raté les feuilletons de l’été précédents ? Pas de souci, voici la page de rattrapage avec TOUS les exercices depuis 2010.