Bouddha n’est qu’un p’tit con

Elle sanglote au fond de mon grand fauteuil gris, sa tasse de thé à la main.
Elle a le coeur brisé par un cowboy parti vers d’autres aventures au soleil couchant.
Le coup classique du lierre (l’équivalent végétal du pitbull : une fois accroché, impossible de l’en déloger) amoureuse d’une poêle Téfal (qui n’attache pas).
.

Alors ça souffre.
Des deux côtés, d’ailleurs.
.

Lui ne veut plus souffrir, alors il n’aime que dans le précaire.
Pas de plans sur la comète, que des plans Q.
Il se dit épicurien, ne vit que le « moment présent ».

Elle ne veut plus souffrir, alors elle s’accroche pour faire perdurer cette relation qui n’en est pas vraiment une. Quand il n’y a pas de rupture, il n’y a pas de coeur brisé, n’est-ce pas ?
La logique des sentiments : rayez la mention inutile.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-bouddha-est-un-con-relation-amoureuse-rupture-coeur-brisé-poele-anti-adhésive-téfal-teflon
.

Je tiens d’une très sage-femme qu’il ne faut pas confondre souffrance et douleur. La souffrance, c’est de la douleur qui n’a pas de sens.
.

La souffrance, c’est de la douleur qui n’a pas de sens.
.

Dans ce monde où même les turbulences de la vie se doivent d’être politiquement correctes, on se refuse d’avoir mal : quand survient un coup dur sentimental, on reste bloqué sur les premières étapes du deuil (le choc, la colère, …) et on ne permet pas aux émotions douloureuses d’être digérées et de se transformer. La blessure du premier chagrin d’amour, du premier abandon, de la première séparation … est restée ouverte, toujours à vif et ultra-sensible, depuis tout ce temps.

A la place de réparer son toit qui fuit, on préfère s’enfuir dans un pays où il ne pleut jamais : ne plus jamais s’attacher (ou ne plus jamais se détacher) pour ne plus jamais avoir mal. Stratégie temporaire inadaptée à un problème durable : la douleur se réveille toujours ; chaque fois plus forte. Maudit réchauffement climatique des corps et des coeurs !
.

Alors on vient me consulter. Et dans ce cas, j’utilise mon kit K2R (i.e. mes outils super détachants) :

  • une constellation pour comprendre et résoudre pourquoi on recherche des relations gratinées en des bras en téflon,
  • des soins énergétiques pour soulager rapidement les sensations et les émotions d’un coeur brisé (EFT, accupression sur points de méridiens stratégiques, etc…) et couper des « chords » sensibles,
  • quelques séances de thérapie « plus classiques » pour soigner et digérer ENFIN ! la blessure originelle. La cicatrice continuera de gratter un peu mais elle n’empêchera plus de vivre.
  • un peu de coaching pour écrire une lettre de rupture qui déchire sa race et qui honore la relation amoureuse en la clôturant définitivement.
  • Et vouâlààààà !
    .

Les relations sont comme les gens : elles naissent, vivent, se transforment et meurent. Etre capable de tisser des liens de qualité et pouvoir les défaire quand la relation est terminée is the new black.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-bouddha-est-un-con-relation-amoureuse-rupture-coeur-brisé-metier-a-tisser-main-fil

Etre capable de tisser des liens de qualité
et pouvoir les défaire quand la relation est terminée
is the new black.

.

Nous sommes capables de surmonter les pires crises, mais nous ne sommes pas capés pour nous y engluer. L’être humain n’est pas fait pour souffrir. Par contre, il est hautement adapté à gérer sa douleur. Et si l’épreuve est trop terrible, alors il est utile de se faire aider pour l’accepter et la traverser.
.

Je ne suis pas une épicurienne : je trouve cette philosophie de la modération tiédasse et pas du tout REAL LIFE.
Je suis une #teamEpictète : je pense que la vie est faite pour expérimenter, apprendre et grandir. Et oui, la Vie est une belle salope qui place souvent ses cadeaux de sagesse enveloppés dans du papier émeri dans la gueule béante de pièges à loup.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-bouddha-est-un-con-relation-amoureuse-rupture-coeur-brisé-piege-a-loup.jpg
.

La douleur est inévitable. La souffrance inutile.
Se détacher des personnes qu’on a aimées est une compétence qui s’apprend.
.

Le plaisir de vivre est à la hauteur de notre engagement.
Nos relations amoureuses ne vont pas sans attachement.
.

Bouddha, sur ce coup-là, n’est qu’un petit con.

pilar-lopez-be-your-best-coaching-sophrologie-formation-conseil-bouddha-est-un-con-relation-amoureuse-rupture-coeur-brisé

Voilà pour aujourd’hui, mes soleils.
Aimez-vous, attachez-vous (à votre partenaire et au radiateur, si ça vous fait plaisir), détachez-vous.
.

On n’aime jamais trop.
.

Et moi, je vous adore.

Coach pride

Mon Karma facétieux s’obstine à joncher mon parcours de personnes ayant un a priori négatif sur le coaching. Sur un air narquois ascendant j’ai-un-vrai-métier-moi-madame, on me donne du

« Ah ouais… t’es coach ? »

Soit ils n’ont jamais eu recours au service d’un coach, soit ils ont souvenance de conversations agréables au café du coin avec une personne -gentille, hein ! mais bon… aucun intérêt, professionnel ou personnel (NDLR  : comme c’est le client qui choisit son coach, on a le coach qu’on mérite… HEIN ?)

face-palm

Je réponds inlassablement avec mon plus beau sourire Red Lizard* :

« Chaton… Un coach, c’est quelqu’un qui te sort le nez du guidon et les doigts du cul pour que tu puisses sortir par le haut de la situation problématique dans laquelle tu es ».

je-suis-la-reine-dangleterre

Ouais,  chuis coach.

.

* Googlise pas ! C’est juste le nom de mon rouge à lèvres.

De « Caramba ! » à « Eurêka ! » : un feuilleton de l’été 2014 spécial « prises de conscience ».

Mes amours adorés,

ce n’est pas parce que j’ai délaissé la tenue de mon blog ces derniers mois, que j’allais vous priver du feuilleton de l’été 2014 et du plaisir sans cesse renouvelé pour moi de partager avec vous des exercices simples qui font « bouger sans avoir l’air d’y toucher ».

J’avais l’intention de vous proposer un été très chaud et slow suite à mon interview « Slow sex » dans le Psychologies Magazine du mois d’avril dernier, mais vous auriez pu vous imaginer que ne pense qu’à  l’amour et au business. (Pour lire l’article, cliquez sur l’image !)

Ce qui ne serait pas tellement loin de la vérité.

couverture Psychologies Magazine Avril 2014 feuilleton été 2014

Donc pour cette année, j’ai préféré vous laisser dans les mains indélicates expertes des supplément estivaux des magazines féminins pour savoir quelle graine de salope ou quel horrible coquin vous êtes. Promis, dès que j’ai un angle pas trop racolleur, ni indécent intelligent à vous proposer pour explorer votre sexualité, ce sera la fête du slip sur ce site.

 

J’ai plutôt envie de profiter de nos retrouvailles pour partager avec vous ce qui me passionne vraiment dans la vie : la prise de conscience. Vous savez, ce moment bizarre quand deux neurones se touchent et que les yeux de leur propriétaire s’éclairent d’un « shiny glow » qui vous indique que leur vie ne sera désormais plus jamais comme avant.

La prise de conscience et le Louxor : j’adoooooore !

Mon métier, en tant que coach et thérapeute, est de vous amener le plus rapidement possible de la prise de conscience « Caramba !«   à la prise de conscience « Eurêka !« , en passant par les étapes juste nécessaires et suffisantes entre les deux pour que vous atteignez vos objectifs, réussissiez vos projets et votre vie !

la route au trésor : une succession de prises de conscience et de passages à l'action

La route du changement : une succession de prises de conscience et de passages à l’action

 

Caramba et Eurêka, alpha et oméga de la prise de conscience

Pour moi, Caramba et Eurêka sont l’alpha et l’oméga de la prise de conscience en termes de changement :

  • « Caramba ! » : nous prenons conscience que nous avons un problème. On est englué dans une situation où l’on se sent souvent impuissant, démuni… Je vous invite personnellement à toujours vous réjouir d’une prise de conscience de type « Caramba ! » : c’est la 1ère étape vers la résolution du problème en question.
Illustration Speedy Gonzalez tout content d'avoir un problème.

(* si, si, Speedy G. a vraiment cet accent…)

 

  • « Eurêka ! » : nous prenons conscience que nous avons le pouvoir et les capacités pour le résoudre. On devient « acteur/créateur » de sa vie. Cette prise de conscience résulte d’un changement de perception de soi et permet d’agir sur le monde.
Le cocktail à superposition : une application innovante du principe d'Archimède.

Le cocktail à superpositions : une application innovante du principe d’Archimède.

 

Entre les deux, il y a une infinité de prises de conscience possibles.

Il y a une infinité de chemins et d’étapes entre un Caramba ! et un Eurêka !
En vrac dans la liste suivante non exhaustive, quelques exemples de prises de conscience…
(attention : les dénominations suivantes n’ont rien de standardisées et n’engagent que ma propre perception de mes prises de conscience)

  • la « holy shit ! » ou « aaaaaah ! tout s’explique », version modérée de la prise de conscience de type « Halleluyah !« 
  • la « whaaaaaat ?! » ou « je ne savais pas, mais maintenant je sais »
  • la « fuck me ! » ou « je croyais que j’avais compris, mais en fait, non » (version démotivante du « caramba » : on a pris conscience qu’on continuait à répéter un comportement toxique alors même qu’on a déjà dépensé une petite fortune chez son psy pour traiter ce point !)
  • la « putain, c’est génial ! » ou l’art de s’émerveiller…
  • la « bingo bingo bang bang » ou « je viens d’avoir une idée, vite je la note avant de l’oublier ! »
  • la « shibap waouh blop wizz  » : quand on s’émerveille de ses bonnes idées….
  • la … (Il y en a une infinité, vous dis-je !)
Newton Rubrique à Brac

La prise de conscience peut être combinatoire ET douloureuse.

 

Votre mission, si vous l’acceptez….

Voilà votre mission -si vous l’acceptez : cet été, cheminez chaque semaine avec l’exercice que je vous proposerai (le plus souvent des listes à faire, je vous expliquerai pourquoi) et avancez, au rythme de vos illuminations, petites et grandes, vers une nouvelle conscience de vous-même et du monde

prise de conscience ampoule  wizz Pilar LOPEZ Sophrologie feuilleton été 2014 prises de consciences

La prise de conscience est multiple, diverse et plurielle. J’espère vous en provoquer beaucoup. A vous de les expérimenter en conscience tout cet été –la prise de conscience de la prise de conscience n’est pas de la haute voltige, rassurez-vous !– et de profiter de tous les bénéfices qu’elles vont vous apporter en connaissance de vous-même et de passage à l’action pour réussir votre vie, maintenant et demain.

prise de conscience aurore aube ben ça alors Pilar LOPEZ Sophrologie feuilleton été 2014 prises de consciences

 

PS : KOUÂ ?! Vous avez raté les feuilletons de l’été précédents ? Pas de souci, voici la page de rattrapage avec TOUS les exercices depuis 2010.

 

 

Last but not least : « YES A MON CORPS DE RÊVE ! »

Aujourd’hui, vendredi, dernier volet des aventures du « Bureau du YES ! » pour le dernier thème « YES A MON CORPS DE REVE !« .

Ce YES GROUP me tient particulièrement à coeur, vu que la (encore plus) grosse dondon que j’étais encore récemment a enfin – Alléluyah !- retrouvé le chemin vers son corps.

Ce fut beaucoup d’efforts et de tâtonnements. J’en ai appris suffisamment sur la nutrition et l’esprit humain pour écrire un livre sur une bonne façon de maigrir efficacement.

Vous n’êtes pas obligé(e) de souffrir autant que moi pour suivre mon exemple : avec le « YES A MON CORPS DE REVE !« , je vous ai « mâché » le travail, si vous me permettez l’expression. C’est cette connaissance extrêmement pragmatique, opérationnelle, que je me propose de partager avec vous dans ce Yes group.
.

Voilà !
Désormais, vous ne pourrez plus dire
que vous ne saviez pas ce qu’est un YES GROUP !

(c’est gé-nial et c’est très simple !)

Et comme toujours, si vous aviez raté les thèmes des YES GROUP 2014, voici les 4 autres vidéos les illustrant :

YES AU BUSINESS :
pour que l’entrepreneur en vous s’éclate, façon feux d’artifice !

.
YES A L’AMOUR :

pour que l’Aphrodite en vous arrête d’être maudite.

.
YES A L’ARGENT :

pour devenir vraiment « riche »,
c’est à dire sans plus jamais avoir de souci avec l’argent.

.
YES A QUI JE SUIS VRAIMENT :
Parce que vous êtes la seule personne à vivre votre vie,
autant qu’elle soit réussie !

YES Group « Yes à qui je suis vraiment ! », parce que vous le valez bien !

Et si vous profitiez de cette année 2014 pour aller creuser au plus profond de vous-même, remettre la main sur votre âme et la laisser s’épanouir dans le monde que vous allez créer autour d’elle ? Le thème de ce YES Group est le meilleur du monde : Vous !

Oui, le YES GROUP
« YES A QUI JE SUIS VRAIMENT ! »

est ambitieux + grandiose.

.
Votre calvaire occulaire prendra fin demain avec la dernière vidéo

et le dernier des 5 Yes group 2014 « YES A MON CORPS DE REVE ! »

RAPPEL DES EPISODES PRECEDENTS :
Si vous avez raté les épisodes précédents et surtout parce qu’il n’y a pas d’heure pour voir, revoir et admirer le travail fantastitanesque de Florence Maslanka sur ces vidéos …

.
YES AU BUSINESS :

pour que l’entrepreneur en vous s’éclate, façon feux d’artifice !

.
YES A L’AMOUR :

pour que l’Aphrodite en vous arrête d’être maudite.

.
YES A L’ARGENT :

pour devenir vraiment « riche »,
c’est à dire sans plus jamais avoir de souci avec l’argent.