L année commence le 9 janvier

Enfin… Pour moi, en tout cas*.

On s’excite particulièrement sur les voeux cette année où non seulement on se souhaite une bonne année 2020, mais aussi une bonne décade.
J’en profite pour remercier toutes les personnes qui m’ont envoyé leurs voeux (vous, je vous aime) ; et encore plus ceux qui ont pris la peine de les personnaliser (vous, je vous kiffe grave).

Calmons-nous.

Certes, notre cerveau aime les chiffres ronds (en fait, le cerveau n’aime pas compter dans l’absolu, seulement comparer. D’où son amour pour les ordres de grandeur) et les révolutions : circadiennes, mensuelles, annuelles, décades, siècles et astronomiques (notre cerveau aime la dopamine qui accompagne les wrap-up et les biffage de tâches dans les to-do lists).

D’ailleurs, ça tombe bien : je suis moi-même très ronde et carrément révolutionnaire ! (ha ha ha !)

Mais je n’aime pas du tout l’idée du « c’est reparti pour un tour ! ».

Alors cette année, je vous souhaite de vous libérer de la gravité (non seulement la terrestre si vous avez la chance de voler, mais aussi de tout ce qui vous pèse, vous plombe et vous écrase) et de partir à la conquête de votre bonheur bien à vous, où qu’il se trouve dans l’espace-temps et quelle que soit sa forme.

Et souvenez vous que :

  • chaque matin de chaque jour est une nouvelle seconde chance. Pas la peine d’attendre 2021 ou 2030 pour vous remettre en chemin vers vous-même.
  • pour avancer, couper les amarres, lâcher du lest et viser votre bonne étoile, vous pouvez compter sur moi pour vous donner le coup de pouce (ou le coup de pied au cul) dont vous avez besoin. Je reste à vos côtés, en 2020 et pour longtemps après.

Bisous d’amour fou, mes z’adorés.
Cette année, c’est sûr, elle va nous décoller la pulpe du fond !

_________________________________

* Ce n’est pas que j’aie des pulsions oecuméniques entre toutes les dates disponibles selon les religions et calendriers pour commencer l’année nouvelle, mais le 9 janvier, c’est mon anniversaire : littéralement, je bascule dans une nouvelle année de mon existence.
Et hier, j’ai fêté mes (ATCHOUM) ans.

Et comme tout bon Jour de l’An, il est aussi férié dans le calendrier Pilarien.
D’où la parution de mon post seulement aujourd’hui.

A très vite !

6 réflexions sur “L année commence le 9 janvier

  1. Et bien on peut dire que vous êtes toujours aussi dejantée et j »adhère
    Happy belated birthday, happy New Year et Happy decade Hi Hi Hi
    Helen

  2. Dear Helen,

    You need one to know one !
    Lancez fort votre génialitude sur mon déjantage : ce sont les deux parties du même velcro !
    Très belle année à vous – bien frappée avec 2 olives !

    Pilar

  3. Super anniversaire chère Pilar, on aime ce que vous faites alors écrivez davantage cela fait du bien !

    Bises A bientôt peut-être Arnoul

    ________________________________

    • Arnoul, homme cruel,

      Comment-ça « peut-être » ?
      L’eau trouve toujours un chemin. Alors quand vous aurez besoin de vous remettre dans le « flow », laissez-vous couler jusqu’à moi. Vous êtes le bienvenu, même pour juste donner de vos nouvelles.

      Bises boomerang en retour.

      • Chère Pilar, c’est toujours un plaisir de te lire (car le sourire naissant au fil de ta lecture m’évite à chaque fois quelques rides. 🤣) Te voir en vrai en est un tout autre. Mais il est rare ! car j’habite loin. Ce qui me donne l’occasion de t’envoyer et de te souhaiter tous mes. « Exquilieux » vœux , de manière virtuelle certes mais sincère 🤗 je te souhaite donc le meilleur, et le meilleur du meilleur dans l’excellence , comme ce que tu proposes quand on vient te voir en consultation. Encore mille mercis et longue longue vie d’excellence à toi et tous les tiens. Et très bon anniversaire 🎂🎊
        Ps : j’ai volontairement employé un pseudonyme afin que le mystère agisse 😆🍀🦋 😉 à très bon bientôt.
        Caramelune

      • Chère Caramelune,

        en voilà du message qui fait rosir les joues de plaisir !
        Merci pour tous mes clients : à partir de maintenant, je vais les accueillir avec encore plus de déférence et de dévotion, croyant qu’il est l’expéditeur de ce message. Comme les grecs de l’Antiquité qui offraient l’hospitalité aux étrangers, car ils étaient peut-être des dieux en goguette déguisés en voyageurs.

        A bientôt, donc ?!

        Pilar

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.