Les meilleurs astuces anti-stress d’Ally McBeal

Ally Mc BEAL pilar lopez feuilleton été 2013Oui, Ally McBeal a été ma série culte. Et ce n’est pas seulement parce que Al Green et Barry White assuraient la bande-son…

Dans ce cabinet d’avocats particulièrement déjanté, chaque personnage avait sa/ses façon(s) de gérer son stress.

Et leurs méthodes méritent d’être empruntées.

Choisissez votre role-model
et les techniques qui vous parlent !

Tour de piste…

1. Faites comme John Cage …

(John, si tu me lis, lâche le Glaçon et épouse-moi !)

  • souriez : je me suis étendue sur le pouvoir de la gratitude dans un précédent post. La méthodologie de John Cage y est expliquée de manière détaillée.Pilar LOPEZ k-LISTO sophrologie stress gratitude sourire
  • ayez un mot geste-signal pour chaque situation : pour se calmer, John dit « Poughkeepsie », pour énerver les autres, il siffle du nez !john cage nez
  • ayez un animal de compagnie : Les animaux sont bons pour votre santé mentale. Attention à choisir votre compagnon avec plus de discernement que John : sa grenouille Stéphanie meurt noyée dans les toilettes (à cause de l’invention d’Elaine – cf. ci-après)
    john-cage-ally-mcbeal-awkward
  • ayez un refuge où vous pouvez être vous-même : derrière la cabine des toilettes personnelles de john, il y a une entrée secrète qui mène à une pièce transformée en « lieu de ressourcement » : jouets d’enfance, boule à facette et Barry White en bande son !  Je veux la même !

2. Faites comme Richard Fish…

(Richard, si tu me lis, fais moi ton truc derrière le genou !)

  • exprimez clairement vos émotions :go away i am sad
  • sensorialisez : vous adorez caresser la peau douce et flasque du menton des femmes mûres ? Le derrière des bras distendus des femmes rondes ? Vous appréciez la finesse des creux peauplités ? GO FOR IT !
    Pour mieux apprécier toutes les bonnes sensations, demandez poliment la permission d’abord (et éviter une gifle. Mais bon, vous pouvez la sensorialiser aussi !)
  • créez votre propre courant philosophique : En l’occurrence, le Fishisme. Le monde n’est pas tel que vous voudriez ? Pour lâcher-prise facilement, inventez des sentences définitives qui vous permettront de faire le deuil de vos illusions et d’apprécier (une certaine) réalité pour passer à autre chose rapidement. Quelques exemples :
    • Tout le monde est seul. Simplement, c’est plus facile à vivre quand on est avec quelqu’un.
    • Le sexe pour un homme quand c’est bien c’est bien; quand c’est mal, c’est toujours bien.
    • Le champagne: dans la victoire, je le mérite; dans la défaite, j’en ai besoin.
    • Ne doutez jamais. Si on commence, on ne s’arrête plus.
    • J’aime les femmes qui ne s’attachent pas, parce que quand je les plante je ne me sent pas fautif. C’est un juste retour des choses
    • Tu n’es pas qui tu es, tu es ce que les autres pensent de toi : couche avec cette femme !
    • Cette fille est naïve : je pense qu’elle a dû voir quelques licornes dans sa vie.

3. Faites comme Ally McBeal...

(Ally, si tu me lis, viens me consulter d’urgence !)

  • défoulez votre agressivité : cassez des trucs, défoncez des portes, tuez -symboliquement, hein !- vos ennemis…     trouble shooting ally mc beal pilar lopez sophrologue
  • chantez votre chanson anti-stress : personnellement, j’ai carrément piqué sa chanson à Ally, car elle donne trop la patate. A chanter à tue-tête,  très fort, en secouant bien les hanches.
  • dansez avec vos amis imaginaires Al Green et bébé électronique. Mais tout comme une séance de sophrologie, ne le racontez pas à l’extérieur, sous aucune condition à moins de vouloir passer pour un fou/folle. danse avec bébé electronique

What happens in ze cabinet de votre sophrologue,
stays in ze cabinet de votre sophrologue !

4. Faites comme Elaine Vassal…

(Elaine, si me lis, deviens ma BFF !)

  • baisez tout ce qui bouge : fabriquez sur commande votre cocktail SEX GLOW (dopamine, sérotonine, ocytocine, phéromones et fluides corporels divers) sans modération, mais avec protection -obligatoire !- et discrétion -si vous êtes marié(e).
  • déchaînez votre créativité : faites des choses utiles de vos mains (si elles ne sont pas déjà engagées dans l’action précédente…) et inventez des objets loufoques et improbables qui feront la joie de vos collègues. jane-krakowski-GCLe soutien-visage, à porter durant le jogging pour éviter à votre face de s’affaisser ; le slip refrigérant qui assure vigueur et vitalité à vos spermatozoïdes ; l’indispensable télécommande à toilettes qui rebaisse la lunette de toilettes et tire la chasse d’eau après le passage d’un homme, le soutien-gorge masseurLe soutif anti pelotage

Comme tout le staff du cabinet :
(
Hey, les scénaristes, je suis prête à tout pour être embauchée dans votre cabinet, même faire des études de droit !)

  • Pratiquez la respiration calmante à plusieurs  : la respiration calmante, c’est un « un gros soupir mais plein de fois » en langage sophrologue 1er dan. respiration calmante
  • Dansez dans les toilettes : sur tous les tubes de Barry WHITE ! Si vos toilettes sont mixtes, c’est encore mieux !danse dans les toilettes2
  • Buvez des cocktails au bar d’en bas : et enchaînez tard dans la soirée avec karaoké et rock endiablé.

Moralité

Comme évoqué dans mon post « je suis au coaching ce que le munster est au plateau de fromage », aucune méthode n’est la bonne. Chaque méthode est bonne. Trouvez la vôtre. Et pratiquez !

On next épisode, in Sophroland

J’essaierai d’aider Alicia Florrick dans The Good Wife, à assumer son amant sans culpabilité.

Advertisements

2 réflexions sur “Les meilleurs astuces anti-stress d’Ally McBeal

  1. Merci Pilar, c’est instructif, drôle et rassurant cet article. J’avoue que j’ai un tas de petits délires perso pour chasser le stress, un mix de ceux de nos avocats + d’autres. En tout cas la musique et l’imagination sont mes sources anti-stress majeures. Par contre je me fais souvent repérer (j’arrive pas à rester toujours discrète…) et j’ai ma petite réputation de fofolle mais j’assume complètement.
    En tout cas, ça m’aide vraiment.
    (maintenant j’ai my first, my last, my everything dans la tête, ça me donne la super patate et je voulais me coucher tôt, c’est malin)
    Je pars en vacances, je lirai tous les nouveaux posts à la fin du mois. Ciao…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s