Les facteurs de poids « non caloriques » : le surpoids n’est pas qu’une question d’alimentation

miam, miam !Je viens d’écouter le baladoo de Passport Santé du Dr Tremblay consacré aux facteurs de surpoids « non caloriques ». MékesskeuCksa ? C’est ce qui explique que c’est « vachement dur » de maigrir, alors même que vous avez opté pour le régime Escargot (une feuille de salade par semaine et abdominaux à gogo)…

Le manque de sommeil, un surmenage intellectuel, une mauvaise gestion des émotions, un déséquilibre en micronutriments… viennent perturber la capacité naturelle de notre corps à éliminer les calories en surnombre (essayez de manger 5 kg de Nutella en 1 journée, vous ne grossirez jamais de 5 kg ce jour-là !).
Car notre corps dispose d’une autre capacité, bien plus « reptilienne », qui est celle de faire des stocks dès que l’on se sent en insécurité, et ce, quelle que soit la quantité ou la qualité des aliments ingérés.

Encore un coup de notre cerveau qui réfléchit comme un Australopithèque
alors que nous sommes devenus des Homo High-Tech !

Devinez qui était capable de traverser la toundra Sibérienne en portant un enfant à chaque mamelle, un autre dans le ventre et 30kg de charge (fourrures, défenses de mamouth, etc…) en chantonnant gaiement « ha-ha-à la queue-leu-leu » ? Mon arrière-arrière-arrière-arrière grand-mère !

Et cette coquine m’a laissé en héritage ce fabuleux pouvoir (i.e. : faire du gras en mangeant moins en temps de crise : un programme que n’aurait pas boudé l’Homme de Sarkozyenthal !) à la place de son talent à séduire les hommes avec du poil au pattes (personnellement, j’aurais trouvé ça plus pratique. Une femme peluche, c’est Cro-Mignon, non ?!)

Alors parfois, la meilleure façon de maigrir, ce n’est pas de s’occuper de sa balance et de ce qu’on mange, mais de se « nourrir » d’attentions pour soi-même, de se sentir stable malgré un océan émotionnel déchaîné, de toucher ses espaces intérieurs de sécurité et d’équilibre, quoi qu’il arrive…

Et devinez quelle discipline vous aide et vous accompagne vers l’atteinte de cet objectif ? La sophrologie ! (ben dis-donc, c’est incroyable tout ce qu’on peut faire avec ce truc !)

Envie d’essayer de passer par la fenêtre quand tous vos régimes vous ont éjecté par la grand’porte ? Et pourquoi ne pas venir à l’atelier Déclic Minceur que j’anime cet année ?

En attendant, je vous invite à faire un tour sur le site et le blog de ma copine Ariane GRUMBACH,  qui fait des ateliers du tonnerre autour de sa délicieuse obsession mono-maniaque « à mort les stupides régimes, vive la gourmandise sublime ».

Bonne prise de conscience … et prenez soin de vous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s